Composition des engrais bio

I- CONSITUTION DES ENGRAIS 

Durant nos travaux de recherches, nous nous sommes rendus à l'usine de transformation chimique et de fabrication d'engrais d'Abidjan, Callivoire sise à Marcory. Leur site web est le suivant : www.callivoire.com.

      

         Img 523     

       

Durant cette visite, la question primordiale était de connaître la constitution des différents types d'engrais ainsi que le mode d'emploi et les indications posologiques car nous projetions de nous procurer des engrais synthétiques; afin d'établir un bilan comparatif sur certains points tels la rentabilité, le goût et les tailles de cultures de maïs et de haricot issues de différents engrais ( bio, chimiques ) et à l'état naturel. 

 

          Les engrais organiques sont soit d'origine animale soit d'origine végétale. Ils peuvent aussi être synthétisés. Les premiers (d’origine végétale) sont des déchets industriels. Ils sont intéressants grâce à leur apport important d'azote à décomposition lente, et par le biais de leur action en faveur de la multiplication rapide de la microflore du sol, mais n'enrichissent guère le sol en humus stable. Les seconds, engrais organiques d’origine végétale, peuvent être des restes végétaux (résidus verts), compostés ou pas. En outre, ils peuvent être aussi des plantes cultivées spécialement comme engrais vert ou préparées dans ce but (ex: le purin d'ortie). Ce sont aussi des sous-produits de l'élevage, tels que les fumiers , fientes, etc. Ces engrais peuvent être faits-maison en respectant bien sur certaines consignes. 

           Les engrais minéraux quant à eux sont des substances d'origine minérale, produits soit par l'industrie chimique, soit par l'exploitation de gisement naturels.         L'industrie chimique, Callivoire elle,  intervient surtout dans le processus de production d'engrais azotés, qui passe par la synthèse de l'ammoniac grâce à l'azote de l'air, moyennant un apport important d'énergie fournie par le gaz naturel. L'urée et le nitrate proviennent de l' ammoniac. On distingue les engrais simples (avec seulement un élément nutritif) et les engrais composés (qui peuvent en contenir deux ou trois). L'appellation commune des engrais minéraux est dite NPK, à cause de ses trois composants (azote, phosphore et potassium) . 

N.B : Le trio « NPK » constitue la base de la plupart des engrais vendus de nos jours.                                                                      

L’azote permet le développement végétatif de toutes les parties aériennes de la plante. Il permet à la plante de fabriquer en quantité et en vitesse accrue les acides nucléiques, aminées ainsi que la synthèse des protéines et de la chlorophylle pour permettre à la plante une croissance plus rapide. On trouve de l'azote dans le sang séché, dans les tontes de gazon ou dans le purin d'orties. Sous forme chimique (ion NO3- dit « nitrate »).                                                                                                                                          Le phosphore renforce la résistance des plantes et contribue au développement des racines. Le phosphore est extrait principalement des roches phosphatées, on le trouve également dans la poudre d'os ou dans les fientes. Utilisé en excès, il est un facteur d'eutrophisation de l'eau. Les engrais phosphatés chimiques contiennent une myriade d'éléments minéraux secondaires et d'oligo-éléments dont de petites quantités d'uranium (radionucléide) et de cadmium (métal lourd).                                                              

Le potassium quant à lui contribue à favoriser la floraison et le développement des fruits. Le potassium se trouve dans la cendre de bois, qui peut par ailleurs contenir des métaux lourds, ou des radionucléides dans certaines régions.

 

Photogrid 1452353832377

 

Un grand merci à Mr Kouadio Aristide pour ses explications claires et concises sur les différents type d'engrais et leur utilisation. 

 

 

        

      

 

Ajouter un commentaire